Non, éditeurs de The Atlantic, le reiki ne fonctionne pas

0
211

Je me suis abonné L'Atlantique pendant de nombreuses années, ayant été initiée par le biais de l'abonnement de ma mère pendant que j'étais au lycée et au collège, puis m'y abonner moi-même après avoir quitté le sud-est du Michigan. Tout cela s'est arrêté en 2009 lorsque j'ai remarqué que le magazine avait pris un tournant distinctif des preuves médicales sous la forme d'articles diffusant des informations erronées sur la pandémie H1N1, favorisant l '«intégration» du charlatanisme, du mysticisme et de la pseudoscience dans la médecine, l'histoire révisionniste de l '«évolution» de la «médecine intégrative», et même l'apologétique de la thérapie de chélation. Je suppose que ce n'est pas assez de pseudoscience pour L'Atlantique, cependant, parce qu'au cours du week-end, j'ai pris conscience qu'apparemment les rédacteurs en chef du magazine sont tous partisans du reiki, comme le démontre un article récemment publié par Jordan Kisner:

Quel titre!

Je n'avais jamais entendu parler de Jordan Kisner auparavant; alors j'ai fait un peu de recherche sur Google. C'est une écrivaine qui a publié dans plusieurs grands magazines. Elle a écrit un livre intitulé Thin Places: Essays from In Between, intitulé après un essai qu'elle avait écrit sur une neurochirurgie expérimentale développée pour traiter les troubles obsessionnels compulsifs sévères. Son article a été remarqué, et elle est consciente du recul:

Pour être honnête, je ne pensais vraiment pas que L'Atlantique pourrait aller beaucoup plus bas en termes de promotion du charlatanisme, mais, putain, ils m'ont prouvé le contraire! Reiki? Sérieusement? S'il y a deux charlatans qui se disputent le titre de The One Quackery To Rule Them All, en raison de leur ridicule et de leur déconnexion avec la réalité, l'homéopathie est évidemment un concurrent, mais le reiki l'est aussi. Le Reiki est basé sur la croyance qu'un maître de reiki est capable de canaliser «l'énergie de guérison» de quelque chose appelé la «source universelle» vers une autre personne, avec un effet thérapeutique. Bien sûr, comme nous en avons discuté plus de fois que je ne me souviens au fil des ans, personne n'a jamais détecté ou démontré l'existence de cette «force vitale» ou de l'énergie (ou d'une «source universelle», d'ailleurs), beaucoup moins la capacité de quiconque à le contrôler ou à le canaliser Fondamentalement, le reiki est une guérison par la foi qui substitue un autre système de croyance mystique au christianisme. Remplacez le mot «Dieu» ou «Jésus» par «source universelle», et il n'y a vraiment aucune différence conceptuelle dans ce qui se passe. C’est l’imposition des mains, pure et simple.

Mme Kisner commence par le scepticisme légitime que beaucoup expriment concernant le reiki:

«Quand j'ai commencé, ils ont tous appelé ça de la merde. Par exemple: «Oh, ils sont là-bas à faire ces conneries.» »Cette infirmière, que j'appellerai Jamie, était en ligne depuis un centre médical des Anciens Combattants du Nord-Est. Elle avait lutté pendant quelques minutes entre l'impulsion de vanter le programme qu'elle avait piloté, qui offre du Reiki aux vétérinaires dans le cadre de leurs soins médicaux, et l'impulsion de «marcher légèrement», car certains médecins, infirmières, et les administrateurs avec lesquels elle travaille pensent toujours que le Reiki est du charlatan ou… vous savez.

Le Reiki, une pratique de guérison codifiée au début du 20e siècle au Japon, était jusqu'à récemment une offre inattendue pour un centre médical VA. En japonais, rei se traduit en gros par «spirituel»; ki est couramment traduit par «énergie vitale». Une séance ressemble souvent plus à du mysticisme qu'à de la médecine: les guérisseurs placent silencieusement leurs mains sur ou sur le corps d'une personne pour évoquer une «force de vie universelle». Un traitement Reiki peut même, selon les praticiens, être effectué à des kilomètres de là.

Oui, les maîtres du reiki prétendent être capables de guérir sur de longues distances, auquel cas le reiki ressemble plus que tout à la prière d'intercession. Bien sûr, rien ne prouve qu’ils puissent, en fait, faire quoi que ce soit de la sorte.

J'ai presque craché le café que je buvais en écrivant ceci lorsque j'ai lu le paragraphe suivant:

La popularité croissante du Reiki aux États-Unis – et son acceptation dans certains des hôpitaux américains les plus respectés – l'ont placé au carrefour de grands changements inquiétants dans les attitudes américaines envers nos propres soins de santé. Diverses pratiques non occidentales sont devenues des compléments populaires de la médecine conventionnelle au cours des dernières décennies, notamment le yoga, la méditation et l'acupuncture, qui ont tous fait l'objet d'études scientifiques rigoureuses qui ont établi et expliqué leur efficacité. Le Reiki est le dernier venu dans la suite de traitements supplémentaires courants. Sa présence est particulièrement contrariante pour les opposants, car le Reiki offre des effets salutaires démontrables sans cause avérée.

Prenez ça, sceptiques! Comment votre science explique-t-elle cela? Eh bien, voyons ce que je suis censé expliquer:

Au cours des deux dernières décennies, un certain nombre d'études ont montré que les traitements de Reiki aident à diminuer les effets secondaires négatifs de la chimiothérapie, à améliorer les résultats chirurgicaux, à réguler le système nerveux autonome et à modifier de façon spectaculaire l'expérience des gens de la douleur physique et émotionnelle associée à la maladie. Mais aucune étude concluante et évaluée par des pairs n'a expliqué ses mécanismes, et encore moins confirmé l'existence d'une énergie curative qui passe entre les corps sur commande. Néanmoins, le traitement, la formation et l'éducation au Reiki sont désormais disponibles dans de nombreux hôpitaux réputés aux États-Unis, notamment Memorial Sloan Kettering, Cleveland Clinic, New York Presbyterian, Yale Cancer Center, Mayo Clinic et Brigham and Women’s Hospital.

Oui, il est vrai que, malheureusement, le reiki s'est infiltré dans plusieurs hôpitaux respectables. Heck, je déplore ce développement depuis longtemps, depuis que j'ai découvert pour la première fois la brochure ridicule sur le reiki publiée par la Cleveland Clinic qui prétend que le reiki est une «guérison naturelle pratique utilisant l'énergie universelle de la force vitale… ce qui signifie l'énergie vitale de la force vitale qui coule à travers tous les êtres vivants. Le Reiki, une énergie spirituelle abondante et douce n'est liée à aucune religion ou nationalité spécifique. »

Qu'en est-il des études auxquelles Mme Kisner a lié? Le premier n'a absolument aucune valeur. Ce n'est pas aléatoire. Il n'y a pas de groupe témoin. Ce n'est pas aveuglé. C’est juste une étude à bras unique dans laquelle les sujets ont subi des séances de reiki et ont rempli un questionnaire en ligne juste avant et après. Il n'y a rien dans les résultats positifs rapportés dans cette étude qui ne pourrait pas être facilement expliqué par une combinaison d'effets placebo et de relaxation de rester allongé sur une table pendant une heure pendant que quelqu'un fait attention à vous.

La deuxième étude n'est que légèrement meilleure. Il s'agit essentiellement d'un essai randomisé de reiki par rapport à la musique classique versus rien chez des patients en convalescence d'un syndrome coronarien aigu (crise cardiaque). Il n'est pas non plus aveuglé, et aucun résultat n'a été signalé qui ne pourrait pas être expliqué par une combinaison de contact humain, d'effets placebo et de relaxation. C’est aussi une étude de dix ans, et une étude pilote à ce sujet. Je n'ai pas pu trouver de suivi. C'est une bouillie vraiment, vraiment mince pour fonder de telles revendications expansives sur l'efficacité du reiki.

Alors quoi d'autre Mme Kisner a-t-elle? Anecdotes, bien sûr:

Lorsque Jamie a introduit le Reiki au centre VA il y a 10 ans, elle a dépassé les objections de certains collègues qui pensaient que c'était de la pseudoscience et en décalage avec la culture générale de l'AV, où les gens étaient enclins à se méfier de tout ce qui pourrait être décrit comme "Woo woo." Mais elle a insisté pour que le VA – qui propose également du yoga, de l'acupuncture, du massage, de l'hypnose clinique et du tai-chi – devrait explorer tout traitement supplémentaire pour la douleur chronique et le SSPT qui n'implique pas les produits pharmaceutiques, en particulier les stupéfiants. Les anciens combattants ont commencé à venir, lentement, et ceux qui sont venus ont commencé à revenir. Jamie n'a rien promis d'autre que cela pourrait les aider à se calmer ou à souffrir. La pratiquante de Reiki qu'elle a embauchée était une femme locale, au nez un peu dur, pas encline à offrir des cristaux à quiconque. Peu après le début du programme, Jamie recevait des appels de médecins et d'infirmières: «Hé, la dame est ici? Quelqu'un veut cette merde. "

Les effets étaient surprenants, m'a confié Jamie. Des vétérans qui se plaignaient que leur corps avait «oublié comment dormir» sont venus pour le Reiki et dormaient sur la table en quelques minutes. D'autres ont rapporté que leur douleur était passée de 4 à 2, ou qu'ils se sentaient plus paisibles. Un patient, un homme souffrant d'un trouble de la personnalité qui souffre d'un cancer et d'une douleur intense, avait tendance à arrêter sa routine normale de hurler et de crier après le personnel lorsqu'il venait pour ses séances de Reiki.

A-t-elle déjà fait des études rigoureuses pour essayer de déterminer si le reiki, en fait, fait ce qu'elle prétend faire? La recherche sur le Reiki est, bien sûr, en proie aux mêmes types de défauts méthodologiques que tant de recherches en médecine «alternative» sont en proie à. Il est rare de trouver une tentative sérieuse d’aveuglement, par exemple, même une simple mise en aveugle des patients, et la plupart des études ont des tailles d’échantillon qui sont beaucoup trop petites pour faire beaucoup de conclusions. Il y a ensuite la question de la plausibilité préalable. Encore une fois, il n'y a aucune preuve qu'il existe un champ d'énergie magique mystique qu'un autre être humain peut avoir un impact en canalisant l'énergie magique mystique à partir d'une source universelle magique mystique. Si vous voulez me convaincre que le reiki mérite d'être étudié, il doit y avoir des preuves concrètes que ses effets vont au-delà de ceux du placebo, de la régression vers la moyenne et du biais de confirmation.

Plus loin dans l'article, Mme Kisner décrit ses expériences après avoir décidé de s'entraîner pour pouvoir effectuer du reiki. Elle s'est inscrite pour pouvoir apprendre la pratique et la guérison à distance. (La formation de maître est le niveau suivant, où l'on peut enseigner le reiki aux autres.) Il y avait en fait quelques morceaux involontairement hilarants dans cette section de l'article, dans laquelle Mme Kisner a décrit certains de ce qui lui a été enseigné, et cette session de questions et réponses avec les maîtres du reiki enseignant le cours:

Vous pouvez faire du Reiki sur les animaux, nous ont-ils dit. «Les chats sont très sensibles au Reiki – les chats font presque du Reiki par eux-mêmes. Ils peuvent vous guérir. " Personne n'a remis cela en question. Il en va de même pour les plantes, suggèrent les maîtres. Obtenez deux roses et donnez du Reiki à une seule; cette rose vivra plus longtemps. Une étudiante a levé la main. «Mais vous nous avez dit de ne jamais donner de Reiki sans consentement. Comment pouvez-vous obtenir le consentement d'une fleur ou d'un arbre? "

"Vous pouvez parler à un arbre!" a déclaré l'un des maîtres. "Vous devriez toujours demander la permission de l'arbre. Peut-être que cela vous dira au Reiki le prochain arbre. " J'ai jeté un coup d'œil dans la pièce pour les sourcils levés, mais il n'y avait que des questions plus pressantes: pouvez-vous Reiki quelqu'un qui est passé à l'au-delà? Oui. Pouvez-vous reiki votre nourriture pour la rendre curative? Oui, et tu devrais.

On nous a dit qu'une fois que les maîtres nous auraient accordés, notre corps et notre esprit vibreraient à une fréquence plus élevée qu'auparavant, et nous resterions sur cette fréquence plus élevée pour le reste de notre vie. Cela constituerait une transition permanente dans nos états physiques et spirituels. J'étais indigné en silence: je ne crois pas aux vibrations personnelles modifiables en permanence, quoi que cela signifie, et de toute façon je voulais que les miennes restent seules.

Et pourtant, elle a quand même suivi le cours.

Pourtant, sur la base de ce type de session de questions et réponses, il est difficile de conclure que le reiki est tout sauf magique. Vous pouvez le viser sur tout ce que vous voulez et le rendre magiquement meilleur, plus «sain». Les chats, créatures longtemps associées à la sorcellerie, sont naturellement plus réceptifs au reiki et même capables de le faire. On se demande pourtant. Si le reiki est magique, peut-il être utilisé pour le mal? Tout comme il y a de la magie noire, y a-t-il du reiki noir? Les esprits curieux veulent savoir!

Quant à l '«harmonisation» que les maîtres ont faite à la fin du cours pour accorder à leurs stagiaires le «pouvoir» de faire du reiki, cela ressemble beaucoup à une cérémonie d'initiation religieuse qu'autre chose:

Et puis, le moment de l'harmonisation étant arrivé, nous avons été conduits par petits groupes dans une pièce étroite et sombre. Avant de franchir la porte, l'un des maîtres a tracé des symboles Reiki dans l'air au-dessus de chacun de nous. "Vous les gars," dit l'autre, en faisant ce que j'espérais être une blague, "nous allons visiter d'autres planètes." Je ne peux pas décrire ce qui s'est passé ensuite, parce que nos yeux étaient fermés pendant que les maîtres exécutaient des rituels silencieux qui ne sont pas expliqués aux non-maîtres.

Je reconnais Mme Kisner pour une chose. Dans son paragraphe de scepticisme symbolique, elle cite Steve Novella et moi:

De nombreux médecins et scientifiques pensent toujours que permettre au Reiki de partager l'espace avec la médecine est au mieux idiot et au pire dangereux. En 2014, David Gorski, un oncologue chirurgical, et Steven Novella, un neurologue, ont co-écrit un article appelant à la fin des essais cliniques du Reiki et d'autres formes de médecine énergétique. Pour évaluer les approches enracinées dans la «pensée prescientifique» avec des outils conçus pour évaluer les traitements «bien étayés fondés sur la science et les preuves», ont-ils soutenu, dégrade «la base scientifique de la médecine». Il sape les ressources de la recherche sur les thérapies valides et induit les patients en erreur.

Hé bien oui. Rien ne s'est produit au cours des six années écoulées depuis la publication de cet article pour me faire changer d'avis. Réponse de Mme Kisner:

D'autres médecins et chercheurs ont accepté l'argument avancé par Miles et de nombreux autres défenseurs du Reiki: la pratique n'a pas d'effets secondaires négatifs connus et a été démontrée par diverses études qui réussissent à rassembler des preuves pour aider les patients de diverses manières lorsque utilisé comme une pratique complémentaire. Contrairement aux nombreux médicaments approuvés par la FDA qui battent à peine un placebo dans les études et entraînent des effets secondaires négatifs, le Reiki est bon marché et sûr à mettre en œuvre. Son mécanisme exact doit-il être compris pour être accepté comme une option thérapeutique utile? Pendant des décennies, les experts ne savaient pas exactement comment l'acétaminophène (Tylenol) atténuait la douleur, mais les Américains prenaient toujours des milliards de doses chaque année. De nombreux traitements médicaux sont adoptés pour leur efficacité bien avant que leurs mécanismes ne soient connus ou compris. Pourquoi cela devrait-il être différent?

Il s'agit d'un trope commun invoqué par les partisans du charlatanisme; donc je vais lui dire pourquoi c'est différent. Nous ne connaissions peut-être pas le mécanisme biochimique et physiologique de l'aspirine et de l'acétaminophène, mais, contrairement au cas du reiki, nous avions des preuves solides qu'ils soulageaient réellement la douleur et, dans le cas de l'aspirine, l'inflammation. De plus, nous savions que, quel que soit leur mode de fonctionnement, le mécanisme n'impliquait pas l'invocation de champs d'énergie magique mystique et un mécanisme physique qui violait les lois de la physique et de la chimie.

En fait, certains partisans du reiki, comme Pamela Miles, semblent comprendre cette objection même:

Miles tombe du côté conservateur des évangélistes du Reiki en ce qu'elle fait attention à ne pas faire de réclamations sur ses mécanismes ou son efficacité qui ne peuvent pas être soutenues dans un contexte scientifique. Elle ne partage pas, par exemple, la conviction que l'énergie du Reiki est une substance qui peut être donnée, reçue ou mesurée. Aucune preuve de cela n'a été confirmée, a-t-elle souligné. "Le Reiki est une pratique spirituelle", a-t-elle déclaré. "C'est ce que c'était pour le fondateur, Mikao Usui. Et toutes les pratiques spirituelles ont des sous-produits de guérison parce que la pratique spirituelle rétablit l'équilibre, nous ramène à notre centre et améliore notre conscience de nous-mêmes. » Quand je lui ai demandé d'expliquer ce que cela signifiait pratiquement, elle a soigneusement choisi ses mots. «Grâce à un mécanisme inconnu, lorsqu'un pratiquant de Reiki place ses mains – en pleine conscience et avec détachement – cela évoque la réponse de guérison du plus profond du système», a-t-elle déclaré. "Nous ne savons vraiment pas pourquoi cela se produit."

Bien sûr, c'est toujours la guérison par la foi, imposée aux mains. La différence est qu’elle invoque le mystère: nous ne savons pas. De plus, il n'y a aucune preuve que le reiki «évoque une réponse de guérison du plus profond du système». Il n'y a aucune preuve convaincante d'un effet spécifique du reiki qui ne peut pas être expliquée par une combinaison d'effets placebo, de régression vers la moyenne, de biais de confirmation et peut-être de relaxation.

Pourtant, cela m'amène à la façon dont je gérerais le reiki. Personnellement, je considère le reiki comme une pratique plus religieuse. Ce n'est pas un médicament; il ne doit donc pas être traité comme un médicament. N'intégrez pas le reiki en médecine, car, encore une fois, ce n'est pas de la médecine. Ne faites aucune allégation de santé pour le reiki. Traitez plutôt les maîtres du reiki comme des aumôniers et leurs visites aux patients de la même manière que les établissements de santé traitent les visites des prêtres, des ministres, des rabbins et des imams.

Pour ce qui est de L'Atlantique, arrêtez de publier des haricots tout à fait crédules sur le charlatanisme comme cet article.